Témoignages

« Les 3R » : Respiration, Renforcement, Relaxation.

Depuis 2014, Jacques Perrin et Jean-Claude Viaud, enseignants de yoga, membes de l'UEYI, interviennent en lien avec le personnel soignant de l’unité psychiatrique de la maison d’Arrêt de Varces. Leurs séances ont progressivement évoluée pour finalement aboutir à un ensemble d’exercices qu'ils ont appelé « Les 3R » : Respiration, Renforcement (musculaire et articulaire), Relaxation.

Voici un extrait de leur témoignage :

Pendant le yoga, ils ne se sentent plus en prison

ENTRETIEN – « Yoga santé et prison ». Trois mots qui résument la thématique de la conférence qui s'est tenue le vendredi 19 juin 2015 à la Maison du tourisme de Grenoble : parler de la santé en milieu carcéral au travers du prisme de la pratique du yoga et en s’appuyant sur l’exemple de la maison d’arrêt de Varces. Organisée par l’Union des enseignants de yoga de l’Isère (UEYI), elle invite à prendre part à la discussion professeurs de yoga, médecins, infirmiers, psychologues, kinésithérapeutes et visiteurs de prison.

Se libérer de tout

Yoga à la prison de Varces : “se libérer de tout”
Depuis l’automne 2008, sur l’initiative du Dr Olivier Jenny, l’Unité de consultations et de soins ambulatoires (UCSA)1 m’a confié l’animation d’une séance hebdomadaire de Yoga et relaxation à l’intention des quelque 350 personnes détenues à la maison d’arrêt de Varces. Retour d’expérience.

Yoga en prison

YOGA en PRISON - Carnet de voyage à la Maison-d'Arrêt de Grenoble-Varces

Parce que je pense que le yoga a quelque chose à apporter à chacun, parce que j'ai la certitude que nous, professeurs de yoga avons à partager avec ceux qui vivent l'espace comme un manque, au-delà de tout idéalisme sur cette pratique en prison, j'interviens dans la Maison d'Arrêt de Grenoble [...].

Le témoignage complet

Yoga en milieu carcéral

Yoga en milieu carcéral : se recentrer sur l’instant présent

"Rien ne semble plus éloigné du yoga, synonyme de bien-être et de détente, que la prison où règnent dureté et violence", affirmait Michel Vaujour, ex-braqueur incarcéré pendant 27 années, dont 17 années en isolement. Alors, pourquoi enseigner le yoga en prison, et à quoi cela sert-il ?